Association NOUNOUEVEIL 
du cognaçais

Mentions légales

photo groupe

Noël se prépare à la crèche

Chez Nounou éveil, on préparait, vendredi, un calendrier de l’Avent fait maison. Dans une explosion de couleurs, de chaleur, de babillages et de rires, Carole Breda, Sylvie Hof et les autres adhérentes de l’association ont aidé les artistes en culottes courtes voire en barboteuses - comme Amandine, 7 mois - à fabriquer près de 60 sapins, découpés dans des plaques de carton.

Percés de 24 cercles, ces sapins contiennent des capsules de café recyclées dans lesquelles se cachent de délicieux petits chocolats de Noël : 24 petits trésors qui seront ouverts à raison d’un par jour, histoire de faire patienter les enfants jusqu’au passage du Père Noël.

Une conteuse attendue

Avant ce grand jour, les petits artistes se sont armés de pinceaux, qu’ils ont trempé dans la peinture verte pour donner toute sa couleur au sapin. Les petites douceurs chocolatées ont trouvé naturellement leur place dans chacune des capsules et entre chacune d’elles, quelques gommettes de couleurs ont fait office de boules brillantes, pour un sapin de Noël traditionnel. Mais avant que le Père Noël ne descende de son nuage pour remplir les petits souliers des bambins de Nounou éveil, Geneviève Chopinet, auteure et conteuse, viendra le 20 décembre régaler leur imagination avec un conte de Noël.

C. G.


Nounouéveil a mobilisé les enfants

Cette année, pas de Père Noël mais des sapins et des rennes pour les enfants de Nounou éveil. Qu'il s'agisse des sapins ou des rennes, tous deux ont été fabriqués à partir de cartons découpés que les enfants ont peint en vert pour les sapins et marron pour les rennes avec quelques touches de noir pour les yeux, la bouche et le bout des pattes… Pour rendre les sapins un peu plus festifs, les enfants ont ajouté des gommettes en forme de flocons.

Afin de parfaire ce décor, des étoiles ont été découpées et peintes en jaune doré puis assemblées aux petits sapins à l'aide d'un lien en raphia afin d'aller décorer le vrai, grand et beau sapin de la maison de papa et maman.

Moment magique

Pour remercier les enfants de leurs efforts, vendredi 20 décembre, en présence du maire Lilian Jousson, la présidente Carole Breda a remercié les parents pour la confiance qu'ils accordent à l'association Nounou éveil ; remerciements également à la municipalité de Louzac-Saint-André pour le prêt d'une salle, gratuitement, à l'année.

Alors seulement, devant parents et enfants, Geneviève Chopinet, habillée d'une veste rouge et blanche et coiffée du traditionnel bonnet pointu, a raconté aux enfants la tournée mondiale du Père Noël ; un petit moment magique qui a fait s'écarquiller les yeux des bambins.

Colette Guné



Nounous et bambins étaient aux vendanges

Jeudi 17 octobre comptera parmi les jours exceptionnels vécus par les bambins de Nounou Éveil. Dès que le soleil commençait à donner une couleur mordorée aux feuilles de la vigne, un groupe de huit assistantes maternelles accompagnait la quinzaine d’enfants dont elles ont la garde dans la vigne de Christophe Geoffroy. Ce dernier avait gentiment laissé un rang de raisins à vendanger pour le plus grand plaisir de la jeune équipe.

Les nounous, bien entendu, étaient seules équipées de sécateur mais il faut toutefois reconnaître que les enfants en n’avaient nul besoin, leurs petites mains avides faisaient office d’outil de ramassage : une poignée dans le petit seau réservé à cet effet et une autre poignée… dans la bouche ! ni vu, ni connu et c’est si bon… Même si la tenue vestimentaire était de circonstance, ciré, bottes . Ces dernières, dans la terre glaise, avaient tendance à manquer de stabilité et la petite Laly de s’étaler au milieu du rang sans pour autant se décourager, elle se remettait debout aussitôt et reprenait sa cueillette ; Nolan semblait avoir déjà reçu une formation pour cette nouvelle activité qu’il accomplissait avec une certaine aisance. Les paniers et petits seaux pleins, les assistantes maternelles rassemblaient les fruits en prévision du lendemain où serait abordée la délicate opération du pressage… manuel, afin de produire un délicieux jus de raisin qui sera ensuite mis en bouteille pour permettre aux enfants d’offrir aux parents le fruit du labeur de leurs deux jours de travail de vigneron en herbe.



Nounou Éveil se structure


Carole Breda et trois bambins de l’association.© PHOTO 

PHOTO C.-C. G.

Dans ses nouveaux locaux depuis le 1er janvier, l’association Nounou Éveil prend ses marques, et même si lesdits locaux sont exigus, Carole Breda se félicite d’une organisation rationnelle qui permet une ouverture de l’association tous les jours de la semaine (1).

Ces permanences administratives permettent de recevoir des parents ou des assistantes maternelles qui viennent chercher des informations ou des renseignements. Par ailleurs, un accueil téléphonique a été mis en place, également tous les jours (2).

Dans l’immédiat, l’aménagement de la mezzanine va permettre de pratiquer des séances de motricité. Et une fois par mois, Nounou Éveil continue les rencontres intergénérationnelles au Château de Cressé. Autre nouveauté cette année, le Conseil général propose par le biais des assistantes maternelles de la Charente des formations sur le calcul des mensualisations.

Une réunion aura lieu à la salle de Saint-André le 28 février de 9 h 30 à 12 h 30 pour tous les cas spéciaux de rémunération. D’autres réunions auront lieu en fonction des demandes et des besoins.

C.-C. G.

(1) De 9 h 30 à 11 h 15, les lundis, mardis, jeudis et vendredis ; de 9 h 45 à 11 h le mercredi.

(2) Du lundi au vendredi de 13 h à 15 h 15 au 07 83 15 39 31, par mail à nounoueveil@free.fr ou sur le site www.nounoueveil.fr



Le mardi gras du vendredi


Institutrices et nounous entourent les enfants.

PHOTO C.-C. G.


Tant pis si mardi gras se fait le vendredi, pourvu que l’on s’amuse et que l’on fasse la fête. » Voilà ce que devaient penser les petits de Nounou éveil et ceux de l’école maternelle, vendredi donc, entourés de leurs… nounous et de leurs maîtresses. L’association regroupe une cinquantaine d’enfants de 0 à 3 ans, dont plusieurs se retrouveront dès la rentrée de septembre à l’école maternelle. Rien de plus naturel, donc, que d’anticiper les retrouvailles avec les plus grands.

Pour la fête, les petits avaient confectionné des papillons à l’aide d’assiettes en carton, de gommettes et une baguette de noisetier ramassée au hasard des promenades. Le tout muni d’ailes en papier crépon et le tour était joué, de très beaux papillons agitant leurs ailes. Les nounous ayant apporté les crêpes, les institutrices se chargeaient du chocolat chaud pour fêter en commun cette belle initiative.

Colette-Christiane Guné



Nounou Eveil a fait son carnaval

Publié le 31/03/2015 à 06h00 , modifié le 31/03/2015 à 04h50 par Colette-Christiane Guné

Enfants et assistantes maternelles se préparent au défilé dans les rues de Cognac.© PHOTO 

PHOTO C. G.

Un ciel bleu et une température qui était loin d’être printanière ce vendredi 27 mars.

Néanmoins, ce sont 14 assistantes maternelles et une trentaine de bambins costumés qui s’apprêtaient à s’élancer du kiosque du jardin public vers les rues du centre-ville de Cognac afin de faire admirer leurs jolies tenues de carnaval. Des petites princesses et des fées, des cow-boys et des Speederman, un petit moulin à vent ou un papillon dans la main s’apprêtaient à illuminer de leur sourire les rues de Cognac. Un petit moulin qu’ils avaient confectionné eux-mêmes à l’aide de cartes à gratter ou un papillon fabriqué avec des assiettes en cartons découpées et assemblées, pintent de différentes couleurs et décorées avec des gommettes auxquelles ils ont ajouté des cure-pipes pour symboliser les antennes des papillons.

Sur le chemin du retour, notre joyeuse troupe s’est arrêtée à l’école Pauline-Kergomard pour faire un petit coucou aux enfants avant de retourner au jardin public pour visiter les animaux.

Colette-Christiane Guné


Pique-nique au jardin public avec Nounou Eveil

Publié le 24/06/2015 à 03h45 , modifié le par Colette-Christiane Guné

Elsa fin prête pour profiter à fond de cette journée.© 

PHOTO C.G.

Un vendredi 19 juin baigné de soleil, agrémenté par le chant des oiseaux, il n'en fallait pas plus pour qu'une dizaine d'assistantes maternelles accompagnées par une vingtaine de « plaisanciers » se posent au jardin public de Cognac. Ayant obtenu une autorisation spéciale du maire Michel Gourinchas, pour que la joyeuse troupe pose ses « valises » de 10 à 14 heures, le temps de profiter au maximum des jeux en bois mais aussi d'aller rendre une petite visite aux animaux tout proches - car enfin, il faut bien jouer les touristes - puis de revenir se regrouper autour des nounous qui avaient préparé un super-pique-nique qu'il fera bon déguster à l'ombre des arbres gigantesques !

N'est-il pas vrai que lorsque l'on est petit, le monde se déroule en XXL mais qu'importe, nounou est là pour tout comprendre et tout expliquer avant d'aller ce soir raconter cette merveilleuse journée à papa et maman.

Colette-Christiane Guné


la presse en parle